FGTB CCB slide

[REPORTE] Licenciements collectifs : une fatalité?

23/10

[Attention : événement reporté]

ATELIER THÉMATIQUE

Attention : inscription obligatoire (inscriptions au choix pour 1 ou 2 journées)

secretariat-ccb-ep@cepag.be ou au 02/5398808

Suite à la crise sanitaire lié au COVID 19, des changements profonds se dessinent dans nos vies et nos milieux de travail : systématisation du port du masque, normalisation des « gestes barrières », renforcement des systèmes de contrôle et de surveillance, digitalisation accélérée des activités  humaines, recours massif au télétravail, etc.

Les répercussions au niveau socio-économique sont déjà également perceptibles : augmentation de la pauvreté, multiplication des faillites et des annonces de restructuration et de licenciements collectifs, etc.

Cette nouvelle « normalité » est-elle une fatalité ? Quels moyens d’actions et de contrôle collectifs avons-nous face à ces phénomènes que certains veulent nous présenter comme inéluctables ?

La journée du 23 octobre aura pour objectif de discuter de la problématique actuelle des licenciements, de mieux cerner la législation sur les licenciements collectifs (loi Renault) mais également de réfléchir aux stratégies et aux dynamiques collectives permettant de défendre l’emploi. Une société de chômage massif n’est peut-être pas une fatalité.

En partant des expériences et du vécu de chacun.e, la journée du 30 octobre visera quant à elle à mettre en évidence les risques et les enjeux liés au développement du télétravail en termes notamment d’organisation du travail, d’inégalité sociale et de santé ainsi que du point de vue des droits des salarié.es et des collectifs de travail. Nous aborderons également le cadre légal, ainsi que les moyens d’action possibles pour encadrer et contrôler collectivement le télétravail.

  • Adresse : La Fonderie Rue Ransfort 27 1080 Molenbeek
  • Horaires : De 9h à 16h