FGTB CCB slide

Comprendre et agir contre les dominations à partir d’une grille de lecture féministe

20/02, 21/02, 02/03 & 03/03/2020

Dans de nombreuses parties du monde, on assiste à diverses manifestations d’un retour en force du nationalisme, du racisme, et des violences fondées sur le genre : construction de « murs anti-migrants », montée au pouvoir de l’extrême-droite en Italie et au Brésil, déferlante raciste en France à l’encontre des populations «étiquetées « musulmanes », multiplication des féminicides, assassinats violents d’activistes LGBTQI+ etc.

Des mouvements réactionnaires, et de plus en plus ouvertement fascistes, gagnent du terrain à mesure que les politiques d’austérité et de régression sociale s’abattent sur les populations.

Si ces mouvements veulent nous ramener en arrière, les luttes sociales, féministes, antiracistes, reprennent elles aussi des forces partout dans le monde : le mouvement #MeToo qui a permis de visibiliser et de briser le silence sur les violences sexuelles et leur impunité, les grèves massives du 8 mars (Journée Internationale des Femmes) suivies partout dans le monde, l’organisation des populations contre les violences policières et le racisme aux Etats-Unis et en Europe, les manifestations massives des femmes chiliennes contre les violences sexuelles et la répression d’Etat reprises en « choeur » par des femmes du monde entier…

Ce nouvel essor ne vient pas seulement de la conscience du danger que représente la diffusion de ces idéologies réactionnaires mais aussi du chemin qu’il nous reste à parcourir pour vivre dans une société égalitaire, libérée des
systèmes de domination. Une société dans laquelle l’individu n’est pas réduit, à son « employabilité », à sa couleur de peau, à ses organes génitaux, à son expression de genre, ou à sa sexualité.

Ce séminaire sera l’occasion dans un premier temps de déconstruire nos propres représentations, nos propres stéréotypes et conditionnements, mais aussi les « privilèges » que nous pouvons avoir à partir des positions sociales
que nous occupons à l’intérieur de ces systèmes de domination. Dans un deuxième temps, nous développerons des outils d’analyse féministe pour repenser nos identités sociales, le travail, la sexualité etc., pour questionner et
enrichir nos pratiques sociales, professionnelles et militantes.

La méthodologie développée tout au long de ce séminaire puisera dans les outils issus de l’éducation populaire favorisant le partage d’expériences et la construction collective de nouveaux savoirs, de nouvelles pratiques et de
moyens d’action : travaux de groupes, mises en situation, exercice de retransmission, etc

Public cible

Ce séminaire est ouvert à toute personne désireuse de mieux comprendre les processus de construction sociale des stéréotypes et discriminations liés au genre et de participer à un espace d’échanges et de réflexions sur les différents systèmes de dominations à partir des grilles de lecture féministes.

Programme

Jeudi 20/02 : ÊTRE UN « HOMME », ÊTRE UNE « FEMME »… PROCESSUS  NATUREL OU CONSTRUIT SOCIAL?

• Réfléchir à la construction de nos identités et de nos rôles dans la société :
processus et enjeux

Vendredi 21/02 :  LES ENJEUX DE LA DOMINATION MASCULINE

• La critique féministe du travail
• Réalité actuelle de la « division sexuelle du travail » et enjeux pour le monde du travail
• Les violences basées sur le genre : les comprendre pour mieux les combattre

Lundi 02/03 : « GENRE », « CLASSE », « RACE » : L’ANALYSE DES RAPPORTS DE DOMINATION

Réfléchir à nos pratiques et aux moyens d’actions pour lutter contre les discriminations et les rapports de domination

Mardi 03/03 : PARTICIPER À LA GRÈVE DU 8 MARS : POURQUOI ? COMMENT ?

• Retour sur les grèves des femmes dans l’histoire et sur le développement
actuel des luttes féministes.
• Travail d’écriture et d’oralité autour des principaux questionnements et
acquis à l’issue de ce séminaire

INSCRIPTION 

La formation est reconnue pour l’octroi du CEP/VOV (congé éducation payé, un droit qui existe pour tous les travailleurs et les travailleuses du secteur privé).

Pour les délégués syndicaux :
les inscriptions doivent se faire via leur centrale professionnelle
qui nous précisera le mode de libération.
Toute personne intéressée peut s’inscrire.

par téléphone au 02/539 88 08
par e-mail : martine.chavatte@cepag.be

En précisant si vous voulez suivre la formation en
congé-éducation payé/Vlaams Opleiding Verlof (VOV)

DATE LIMITE D’INSCRIPTION : 17/01/20

  • Ce séminaire est organisé par la Centrale Culturelle Bruxelloise asbl, la régionale bruxelloise du Centre d’Education Populaire André Genot (CEPAG), avec le soutien de la FGTB Bruxelles et de la Fédération Wallonie Bruxelles

Affiche Cepag Formation Genre